vendredi 15 octobre 2010

L’histoire de la télévision : Les séries et feuilletons : 2/3 : Séries et feuilletons américains

Suite des séries et feuilletons classiques de la télévision avec l’intrusion en force de l’Amérique qui a fourni le plus grand nombre de séries à succès.

Haine et Passion : feuilleton télévisé américain en 15 762 épisodes de 42 minutes diffusé du 30 juin 1952 au 18 septembre 2009 sur CBS. Au USA, c’était le premier feuilleton en terme d'audience en 1956 - 1957, 1957 - 1958. En France, le feuilleton a été partiellement diffusé (à partir de l'épisode 9 000 environ) à partir du 7 septembre 1987 sur TF1 puis (à partir de l'épisode 13 815 environ) à partir du 6 septembre 2004 sous le titre Les Vertiges de la passion sur France 3, mais aujourd'hui, il n'est plus diffusé sur aucune chaîne en France. Ce feuilleton met en scène la vie des familles Bauer, puis Spaulding, Chamberlain, Reardon, Lewis dans la ville imaginaire de Springfield.

  • Le 2 avril 2009, CBS informe qu'elle met un point final à la série Guiding Light, la plus longue de l'histoire des soap opera. L'ultime épisode fut diffusé le 18 septembre 2009 sur CBS. En cause : la restriction budgétaire et le mode de vie du public qui a bien changé en 57 ans.

haine et passion 1

Au nom de la loi : série télévisée américaine en 94 épisodes de 26 minutes en noir et blanc diffusée du 6 septembre 1958 au 29 mars 1961 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 25 mai 1963 sur la première chaîne de l'ORTF. Cette série raconte les aventures de Josh Randall, chasseur de primes dans le Far West, armé d'une Winchester calibre 44/40 modèle 1892 à crosse et canon sciés. Écouter le générique.

  • Cette série a lancé la carrière de Steve McQueen. C'est Jacques Thébault qui prête sa voix en France pour faire parler l'acteur vedette.
  • Il a été fabriqué trois Winchester spécialement modifiées pour pouvoir être dégainées rapidement, par McQueen, et faciliter leur mise à feu. Entre deux tournages, ce dernier n'hésitait pas à s'entraîner avec son arme chargée à balles réelles dans son jardin. Après l'arrêt de la série, l'une des "Mare's Leg" a longtemps été en la possession du chanteur Gilbert Bécaud.

au nom de la loi au nom de la loi 2

Les Incorruptibles : série télévisée américaine en 1 pilote de 90 minutes et 118 épisodes de 50 minutes diffusée du 20 avril 1959 au 21 mai 1963 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 5 janvier 1964 sur la première chaîne de l'ORTF. Les Incorruptibles demeure sans contredit l'émission de télévision la plus violente dans les années 1960. Il faut dire que le théâtre s'y prêtait bien. Située à Chicago au temps de la prohibition, la série suivait les exploits de l'agent spécial du Trésor Eliot Ness et de son petit groupe d'agents dans leur lutte inlassable contre les membres de la pègre. Écouter le générique.

  • Une deuxième série, intitulée Le Retour des Incorruptibles (The Untouchables), en 42 épisodes de 44 minutes, a été diffusée entre le 11 janvier 1993 et le 22 mai 1994. En France, la série a été diffusée à partir de 1993 sur M6. Écouter le générique.
  • Brian De Palma réalisa un film en 1987 : “Les Incorruptibles” (The Untouchables)

les incorruptibles 2 les incorruptibles

La quatrième dimension : série télévisée américaine de science-fiction en 138 épisodes de 25 minutes et 18 épisodes de 50 minutes diffusée du 2 octobre 1959 au 19 juin 1964 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 6 février 1965 sur la première chaîne de l'ORTF. Cette série est une anthologie d'histoires fantastiques, étranges, énigmatiques dont le but était, comme le disait son créateur Rod Serling, « de frapper le téléspectateur, de le choquer par la chute toujours inattendue, surprenante et singulière de chacune de ces histoires ». Écouter le générique.

  • De nombreux acteurs apparus dans cette série devinrent par la suite des coqueluches du petit et du grand écran: Patrick Macnee , Martin Landau, Peter Falk, Lee Marvin, Charles Bronson, Martin Balsam, Ron Howard, Buster Keaton, Robert Redford.

la quatrième dimension la quatrième dimension 2

Au-delà du réel : série télévisée américaine de science-fiction en 49 épisodes de 52 minutes en noir et blanc diffusée du 16 septembre 1963 au 16 janvier 1965 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 14 juillet 1972 sur la première chaîne de l'ORTF. Peuplée de monstres et de machines infernales, cette série a fait suite à la diffusion de La Quatrième Dimension (The Twilight Zone). Les histoires mises en scène ont très souvent un contenu social et politique, sans doute en raison de l'époque de guerre froide que vivaient les États-Unis et l'URSS. C'est une série dont le but évident est de montrer les limites de la science et des hommes de science dans leur mégalomanie. Elle exploite des peurs au niveau sociétal au contraire de la quatrième dimension plus centrée sur le comportement de l'homme. Écouter le générique.

  • Une deuxième série, intitulée Au-delà du réel : l'aventure continue, en 154 épisodes de 52 minutes, en couleurs, a également été diffusée entre le 26 mars 1995 et le 3 septembre 2000 sur le réseau Showtime puis entre le 16 mars 2001 et le 18 janvier 2002 sur Sci-Fi Channel. En France, les quatre premières saisons de la série ont été diffusées à partir du 18 novembre 1995 sur Série Club puis sur M6, et les trois saisons suivantes, à partir du 5 janvier 2002 sur Cinéfaz puis sur 13ème rue. Écouter le générique.

au-delà du réel 1 au-delà du réel 2

Le fugitif : série télévisée américaine en 120 épisodes de 50 minutes dont 90 en noir et blanc diffusée du 17 septembre 1963 au 29 août 1967 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 1er octobre 1967 sur la deuxième chaîne de l'ORTF. Le docteur Richard Kimble, accusé à tort du meurtre de sa femme, fuit la police pour éviter la condamnation à mort et afin de retrouver le véritable assassin (un manchot). Écouter le générique.

  • Une deuxième série du même nom, en 22 épisodes de 50 minutes, a été diffusée entre le 6 octobre 2000 et le 25 mai 2001 sur le réseau CBS. En France, la série a été diffusée à partir d'avril 2001 sur France 2.
  • Ces séries sont inspirées de l'histoire du Docteur Sam Sheppard accusé à tort du meurtre et du viol de sa femme.

le fugitif 3 le fugitif 1 le fugitif 2

Peyton Place : feuilleton télévisé américain en 514 épisodes de 30 minutes et deux téléfilms de 90 minutes diffusé du 15 septembre 1964 au 2 juin 1969 sur ABC. En France, le feuilleton a été partiellement diffusé (31 épisodes) à partir du 13 septembre 1975 sur TF1, et 65 épisodes de 30 minutes du 23 décembre 1985 au 20 mars 1986 sur Antenne 2. Le feuilleton raconte les amours et les secrets d'une petite ville de la Nouvelle-Angleterre. Écouter le générique.

  • Un deuxième feuilleton, Return to Peyton Place, inédit en France, a été diffusé entre avril 1972 et janvier 1974 sur NBC.
  • Peyton Place fut le premier feuilleton télévisé de soirée (prime time serial) de la télévision américaine et il eut un immense succès

peyton place peyton place 2

Ma sorcière bien-aimée : série télévisée américaine en 254 épisodes de 25 minutes dont 74 en noir et blanc diffusée du 17 septembre 1964 au 25 mars 1972 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 17 juillet 1966 sur la première chaîne de l'ORTF. Samantha, membre d'une éminente société de sorcellerie, a vécu pendant plusieurs siècles loin des humains. Un jour, cette ravissante sorcière tombe amoureuse et épouse Jean-Pierre Stevens (Darrin Stevens dans la version originale), un mortel. La vie de Jean-Pierre est bouleversée lorsque sa femme lui avoue le soir de leur nuit de noce qu'elle est une sorcière. Samantha n'a qu'à bouger le bout de son nez pour lancer un sortilège. De plus, sa mère, Endora, et son père, Maurice, et tous les autres membres de sa famille pratiquent la sorcellerie. À la demande de son mari qui ne veut pas de magie chez lui, Samantha décide de ne plus utiliser ses pouvoirs et de vivre comme une femme normale. Mais Endora refuse de voir sa fille traitée comme la bonne à tout faire de ce simple mortel et s'acharne à vouloir montrer à Samantha l'erreur qu'elle a faite en épousant cet être inférieur, elle se lance dans diverses manigances pour ensorceler Jean-Pierre. Ce couple modèle à l'américaine a également deux enfants : une fille, Tabatha, qui a, elle aussi, bien du mal à s'empêcher d'utiliser ses pouvoirs magiques et un fils, Adam, qui naît lors de la sixième saison. Écouter le générique.

  • En version française, les prénoms et noms de plusieurs personnages ont été francisés : Darrin Stephens devient Jean-Pierre Stevens, Larry Tate est nommé Alfred Tate tandis que les voisins Abner et Gladys Kravitz deviennent Albert et Charlotte Kravitz. Le nom de Tabitha Stephens est traduit en Tabatha Stevens

Ma sorcière bien-aimée 2 Ma sorcière bien-aimée 1

La famille Addams : série télévisée américaine en 64 épisodes de 26 minutes diffusée du 18 septembre 1964 au 8 avril 1966 sur ABC. En France, la série n'a été diffusée que tardivement, à partir du 19 septembre 1987 sur M6. Cette série met en scène les mésaventures d'une famille hors du commun vivant dans une maison peuplée d'étranges objets. Les membres de la famille sont : Morticia, la mère au teint blafard ; Gomez, le père, homme d'affaires et ancien avocat, aux yeux exorbités ; Mamie Addams, la grand-mère un peu sorcière ; les enfants, Pugsley et Mercredi, aux jeux inattendus (ils décapitent leurs poupées quand ils jouent à la Révolution française, et s'amusent avec un jaguar ou une pieuvre) ; l'oncle Fester (Fétide dans la version française du film), qui peut allumer une ampoule en la plaçant dans sa bouche ; Lurch, le maître d'hôtel organiste géant, qui ressemble étonnamment au monstre de Frankenstein ; la Chose, une main intelligente se déplaçant toute seule dans la maison, et enfin le cousin It (cousin Machin dans la version française du film), petit homme plein de cheveux et de poils adoré de Morticia... Écouter le générique.

  • Une seconde série télévisée, intitulée La Nouvelle Famille Addams (The New Addams Family), en 65 épisodes de 26 minutes a été diffusée entre le 19 octobre 1998 et le 28 août 1999 sur ABC. La série (qui n'a plus grand chose à voir avec la série originale) ne rencontrera pas le succès escompté et les saisons suivantes seront finalement annulées faute d'audience. En France, la série a été diffusée sur TF1 et TF6 puis arrêtée faute d'audience également.
  • Il existe également deux séries animées, toujours intitulées La Famille Addams (The Addams Family). La première, en 16 épisodes de 25 minutes, diffusée du 8 septembre au 22 décembre 1973 sur NBC, est inédite en France. La seconde, en 21 épisodes de 25 minutes, a été diffusée du 12 septembre 1992 au 6 novembre 1993 sur ABC Family et en France, à partir de 1993 sur Canal+.
  • Deux films sortis en 1991 et 1993 (La Famille Addams et Les Valeurs de la famille Addams) complètent la série Addams et seront de vrais succès. Ils ont pour réalisateur l'Américain Barry Sonnenfeld.

La famille Addams 1

Les mystères de l’ouest : série télévisée américaine en 104 épisodes de 50 minutes (dont 28 - soit la première saison - en noir et blanc) diffusée du 17 septembre 1965 au avril 1969 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 9 avril 1967 sur la deuxième chaîne de l'ORTF. Cette série met en scène les aventures de deux agents du United States Secret Service au service du président Ulysses S. Grant, James T. West, homme d'action et Artemus Gordon, as du déguisement et des inventions anachroniques. Se déplaçant tantôt à cheval, tantôt dans leur luxueux train privé, ils affrontent des adversaires hors du commun dans tout l'Ouest américain. Écouter le générique.

Les mystères de l’ouest 2 Les mystères de l’ouest 1

Max la menace : série télévisée américaine en 138 épisodes de 26 minutes diffusée du 18 septembre 1965 au 12 avril 1969 sur NBC et du 26 septembre 1969 au 15 mai 1970 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 8 septembre 1968 sur la deuxième chaîne de l'ORTF. Max la menace (Maxwell Smart dans la version originale), l'agent 86, travaille pour CONTROL une organisation de contre-espionnage qui contrecarre tous les maléfiques projets de KAOS, organisation visant à répandre le chaos. Max est aidé dans toutes ses missions par l'agent 99 (une femme dont on ne connaîtra jamais le nom, bien que dans l'épisode 19 de la saison 3, on puisse penser que son nom de famille est Hilton) ainsi que par l'agent K-13 un chien. Un autre personnage intervenant dans tous les épisodes est le « chef » qui assigne Max à ses missions au début de chaque épisode la plupart du temps. Max déjoue alors brillamment ou presque les plans de KAOS le temps de l'épisode (bien que certaines intrigues durent deux voire trois épisodes, dans A Man Call Smart, les trois derniers épisodes de la saison deux). Un autre personnage intervenant dans toutes les saisons est Larabee, l'assistant du chef. Écouter le générique.

  • En 2008 Peter Segal réalise un film Max la Menace (Get Smart) avec Steve Carell (Max), Anne Hathaway (Agent 99).

max la menace 2 max la menace 1

Daktari : série télévisée américaine en 89 épisodes de 50 minutes diffusée du 11 janvier 1966 au 15 janvier 1969 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 25 août 1969 sur la première chaîne de l'ORTF. Cette série raconte le quotidien de Marsh Tracy, un vétérinaire qui dirige un centre d'études sur le comportement des animaux, à Wameru, quelque part en Afrique. Mais les véritables héros de la série sont Judy, une guenon impertinente et Clarence, un lion nonchalant doté d'un fort strabisme. Écouter le générique.

daktari 3 Daktari (Daktari, TV-Serie, USA 1966-1969) Yale Summers, Cheryl Miller, Marshall Thompson, Hari Rhodes und Clarence, der schielende Löwe <br />/ ------- WICHTIG: Nutzung nur bei Filmtitelnennung und/ oder in Zusammenhang mit Berichterstattung über diesen Film --- IMPORTANT: To be used solely for coverage of this specific motion picture/tv program daktari

Star Trek : série télévisée américaine en 79 épisodes de 50 minutes diffusée du 8 septembre 1966 au 3 juin 1969 sur  NBC. En France, la série n'a été diffusée que très tardivement, à partir du 23 août 1982 partiellement sur TF1, puis dans son intégralité sur La Cinq à partir du 5 juillet 1986. Cette série raconte les aventures vécues, au XXIIIème siècle, par James T. Kirk, capitaine du vaisseau Enterprise NCC-1701 et son équipage. Leur mission quinquennale est d'explorer la galaxie afin d'y découvrir d'autres formes de vie et d'enrichir ainsi les connaissances humaines. Écouter le générique.

  • D’autres feuilletons ont été tournés : Star Trek : La nouvelle génération, Star Trek : Deep Space Nine, Star Trek : Voyager, Star Trek : Enterprise ainsi que 11 films.

Star Trek 2 Star Trek 1

Mission impossible : série télévisée américaine en 171 épisodes de 50 minutes diffusée du 17 septembre 1966 au 30 mars 1973 sur CBS. En France, les premières saisons de la série seront diffusées à partir du 10 octobre 1967 sur la deuxième chaîne de l'ORTF. Cette série, immortalisée par la musique de Lalo Schifrin et son entrée en matière via un magnétophone (« Bonjour, Monsieur Phelps. Votre mission, si toutefois vous l'acceptez... »), met en scène une équipe d'agents secrets américains, membres de l'IMF (Impossible Mission Force) à qui l'on réserve les missions les plus délicates. Chacun de ces espions est expert dans un domaine : maquillage, déguisements, mise au point de matériel très sophistiqué, etc. Dans la plupart des épisodes, l'équipe intervient dans des pays, tous fictifs, d'Amérique latine ou d'Europe de l'Est. Leurs missions sont très diverses et très dangereuses : coups d'État, déstabilisation, désinformation, manipulations, complots, substitutions, infiltrations, contre-révolutions, etc. Dans le contexte de la guerre froide, ils sauvegardent les intérêts des États-Unis et de leurs alliés. Leurs opérations ne sont pas légales, et c'est à cet effet qu'ils sont rituellement prévenus : « Si vous ou l'un de vos agents était capturé ou tué, le Département d'État nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Bonne chance, Jim. » Leurs moyens sont incroyablement sophistiqués : sosies, acteurs, poupées de cire, fausse monnaie, mises en scène, électronique miniaturisée, imitation, déguisements, chirurgie esthétique,... Souvent infiltrés au cœur même de ces régimes dictatoriaux, le suspense, appuyé par des effets musicaux ritualisés, vise à faire craindre aux téléspectateurs qu'ils ne soient démasqués. Écouter le générique.

  • Une seconde série, intitulée Mission impossible, 20 ans après (Mission: Impossible) en 35 épisodes de 48 minutes a été diffusée entre le 23 octobre 1988 et le 24 février 1990 sur ABC. En France, cette série fut diffusée sur M6 en 1992 . Écouter le générique.
  • Plusieurs films de cinéma inspirés de la série ont été produits par Tom Cruise, qui jouait le rôle principal : Mission impossible (1996), Mission impossible 2 (2000) et Mission impossible 3 (2006). La réalisation des deux premiers fut confiée à deux cinéastes importants : Brian De Palma et John Woo.

Mission impossible 2 Mission impossible 1

Les envahisseurs : série télévisée américaine en 43 épisodes de 48 minutes diffusée du 10 janvier 1967 au 26 mars 1968 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 4 septembre 1969 sur la première chaîne de l'ORTF. Un soir, alors qu'il s'assoupit au volant de sa voiture, David Vincent, architecte, est témoin de l'atterrissage d'une soucoupe volante. Depuis cette nuit-là, il n'a de cesse d'essayer de convaincre ses semblables que les extraterrestres infiltrent insidieusement la Terre afin de la coloniser. Écouter le générique.

les envahisseurs 2 les envahisseurs 1

Mannix : série télévisée américaine en 194 épisodes de 50 minutes diffusée du 16 septembre 1967 au 13 avril 1975 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 2 janvier 1969 sur la première chaîne de l'ORTF. Cette série met en scène les enquêtes de Joe Mannix, tout d'abord pour la société de sécurité et de renseignements Intertect, puis à son compte, comme détective privé, à Los Angeles. Écouter le générique.

Mannix 1 mannix 2

Columbo : série télévisée policière américaine en 18 saisons et 69 épisodes de 70 à 95 minutes diffusée du 20 février 1968 au 30 janvier 2003. Le lieutenant Columbo, interprété par Peter Falk tout au long de la série, est un policier en apparence un peu niais mais en réalité très tenace et très perspicace. Il porte un imperméable usé de couleur beige et conduit une Peugeot 403 cabriolet délabrée. Il est parfois accompagné de son basset hound qu’il appelle le Chien. Il fume régulièrement le cigare. Il évoque fréquemment sa femme. La particularité première de cette série est de toujours montrer le meurtre au début de l’épisode : ainsi, le téléspectateur sait immédiatement qui est l’assassin, ce qui va à l’encontre des fictions policières habituelles. En outre, le lieutenant Columbo repère rapidement le coupable (toujours une personne appartenant à la haute société), sans que le téléspectateur sache forcément à quel stade la reconnaissance est totale, et le confond invariablement grâce à un petit détail.

  • Plusieurs épisodes ont été réalisés et également interprétés par Patrick McGoohan. Steven Spielberg et Jonathan Demme ont tous deux réalisé certains épisodes lors de leurs débuts.
  • Après avoir été interrompue en 1978, la série a été ressuscitée en 1989, toujours avec Peter Falk. Le dernier épisode remonte à 2003.
  • Peugeot a refusé de fournir un véhicule aux producteurs de la série en remplacement de la mythique 403 car la société française a eu peur de ternir son image de marque. Il faut savoir que la production avait dans l’idée de rendre le nouveau véhicule dans le même état que l’antique 403.
  • C’est Peter Falk lui-même qui a jeté son dévolu sur la mythique Peugeot 403, découverte par hasard, aucun des modèles proposés par la production ne l’ayant séduit. Pour la petite histoire, Peter Falk a choisi la Peugeot 403 en rencontrant par hasard l’acteur français Roger Pierre qui était alors en voyage aux États-Unis au volant de sa voiture personnelle. Peter Falk a eu le coup de foudre pour cette voiture et a tenu à ce que le producteur de la série la rachète aussitôt à Roger Pierre, qui est donc rentré en France sans sa voiture. Cette information a été donnée un peu plus tard par Roger Pierre lui-même lors d’une émission TV.
  • Peugeot a bien vendu des 403 sur le sol américain mais n’a apparemment jamais vendu de 403 cabriolet aux États-Unis et ne s’explique pas comment elle est arrivée sur le tournage de cette série.
  • Ce n’est pas une mais au moins trois ou quatre 403 cabriolet qui ont été utilisées au cours de la vie de Columbo. Elle est apparue pour la première fois en 1971 dans Le Livre Témoin. Elle est immatriculée 044 APD mais devient par la suite 448 DBZ. La première 403 était un vrai cabriolet, alors qu’une partie au moins des deux ou trois autres étaient des berlines recarrossées pour les besoins de la série.

Columbo 1

Les feux de l’amour : feuilleton télévisé américain toujours en production (9480 épisodes au 9/9/2010) diffusé depuis le 26 mars 1973 sur CBS aux États-Unis et depuis le 16 août 1989 sur TF1 en France. L'histoire tourne autour de familles vivant à Genoa City (dont le code postal est 53128), dans le Wisconsin, aux États-Unis. Les personnages du feuilleton sont répartis en différents clans, plusieurs familles. Au début, le feuilleton était centré sur la rivalité entre les Brooks et les Foster, mais il a depuis fortement évolué. Aujourd'hui, les Chancellor possèdent une forte notoriété historique dans la ville tandis que les Newman et les Abbott dominent le monde de l'entreprise sur le plan national. Écouter le générique.

  • Le feuilleton est diffusé dans plus de 30 pays avec une audience mondiale de 100 millions de téléspectateurs
  • La moitié des téléviseurs en France qui sont allumés en journée le sont pour suivre Les Feux de l'Amour, c'est-à-dire, en moyenne, plus de 4 millions de téléspectateurs.
  • Le feuilleton a dépassé, en 2009 les 1000 semaines consécutives en tête des audiences parmi tous les feuilletons diffusés aux États-Unis.
  • C'est l'un des plus longs feuilletons de l'histoire de la télévision avec ses 38 années de diffusion et ses 9 480 épisodes.
  • Les feuilletons Les Feux de l'amour et Amour, Gloire et Beauté ont tous les deux été créés par William Joseph Bell et Lee Phillip Bell. Ils sont liés : l'action du premier se déroule à Genoa City, celle du second à Los Angeles. Plusieurs cross-overs (croisements) ont donc lieu, surtout pour le monde des affaires. Il est arrivé que les acteurs gardent le même personnage et recommencent une ligne de scénario. Des acteurs ont joué dans les deux feuilletons mais des personnages différents. La plupart ont commencé par un rôle dans Les Feux de l'amour avant d'obtenir un autre rôle dans Amour, Gloire et Beauté.

les feux de l'amour 2 les feux de l'amour 1

 Kojak : série télévisée américaine en 118 épisodes de 48 minutes diffusée du 24 octobre 1973 au 18 mars 1978 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 8 janvier 1975 sur Antenne 2. Cette série met en scène les enquêtes du lieutenant Theo Kojak, élégant policier d'origine grecque au crâne rasé et grand amateur de cigares et de sucettes, dans le treizième district de New York. Écouter le générique.

  • C'est au cours du 8ème épisode que Kojak apparait pour la première fois avec une sucette à la bouche. A un collègue qui lui demande : "C'est quoi ces sucettes ?" Il répond : " Je veux réduire la fracture des générations...". Pour Telly Savalas il s'agit en fait d'une méthode pour cesser de fumer.
  • Un remake a été créé en 2005. Le héros est toujours chauve, impeccablement vêtu et amateur de sucettes, mais il a été remplacé par un acteur afro-américain.

kojak 2 kojak 1

Les jours heureux : série télévisée américaine de 255 épisodes de 24 minutes diffusée du 15 janvier 1974 au 24 septembre 1984 sur ABC. En France, la saison 1 a été diffusée à partir du 22 août 1976 sur TF1. En 1986, La Cinq rediffuse la série et dans la foulée programme les saisons 2 à 11, restées jusque là inédites. Cette série brosse un portrait idéalisé de l'Amérique des années 1950 et du début des années 1960. Elle met en scène la vie de l'étudiant, un peu coincé, Richie Cunningham, de sa famille, d'Arthur « Fonzie » Fonzarelli, jeune loubard au cœur tendre et de leurs amis. Véritable série culte des années 1970, elle doit son immense succès à la nostalgie d'une époque et à la variété des thèmes abordés comme l'amitié, l'amour, le courage, le sacrifice, la loyauté. Écouter le générique.

Les jours heureux 3 Les jours heureux 2 

L’Homme qui valait 3 milliards : série télévisée américaine de science-fiction en 99 épisodes de 50 minutes et 6 téléfilms diffusée du 16 janvier 1974 au 6 mars 1978 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 11 janvier 1975 sur Antenne 2. Le colonel Steve Austin fait partie des astronautes à avoir marché sur la Lune. Plusieurs mois après, redevenu pilote d'essai pour la NASA, lors du test en vol d'un nouveau jet, Steve Austin lors d'un atterrissage en catastrophe ne peut éviter le crash de son appareil. Grièvement blessé, certaines parties de son corps, le bras droit, les jambes et l'œil gauche, sont remplacées par des prothèses bioniques à six millions de dollars (3 milliards d'anciens francs) qui améliorent considérablement ses performances. Il peut dès lors courir bien plus vite, voir bien plus loin, soulever des charges bien plus lourdes. Il devient ainsi un agent secret pour l'OSI (Government Office of Scientific Information - Bureau gouvernemental de l'information scientifique) sous la direction d'Oscar Goldman pour qui il accomplit les missions les plus dangereuses. Écouter le générique.

L’Homme qui valait 3 milliards 2 L’Homme qui valait 3 milliards 1

La petite maison dans la prairie : série télévisée américaine en 205 épisodes créée par Michael Landon d'après le roman de Laura Ingalls Wilder, La Petite Maison dans la prairie, et diffusée du 30 mars 1974 au 21 mars 1983 sur NBC. Cette série raconte l'histoire d'une famille de fermiers, au XIXème siècle, venue s'installer dans le Minnesota à Plum Creek non loin d'un village nommé Walnut Grove. Elle retrace la vie de Laura Ingalls, l'héroïne, depuis son arrivée dans le village jusqu'à sa vie de mère de famille et d'institutrice de Walnut Grove. Écouter le générique.

  • En France, la série a battu tous les records de diffusion depuis 1976.

La petite maison dans la prairie 3 La petite maison dans la prairie 2 La petite maison dans la prairie 1

La planète des singes : série télévisée américaine en 14 épisodes de 47 minutes créée d'après le roman éponyme de Pierre Boulle et diffusée du 13 septembre 1974 au 6 décembre 1974 sur CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 17 décembre 1975 sur Antenne 2. Parti de la Terre le 19 août 1980, l'engin spatial américain Dédale, avec à son bord trois membres d'équipage - le colonel Alan Virdon, le major Peter Burke et le navigateur Edward Jones -, traverse une brèche de l'espace-temps à la vitesse de la lumière et atterrit en catastrophe sur une planète inconnue en 3085. Les deux survivants du crash, Virdon et Burke, découvrent que ce monde est peuplé d'humains réduits en esclavage par des singes très évolués... et que cette planète n'est autre que la Terre. Écouter le générique.

la planète des singes 1

Starsky et Hutch : série télévisée américaine de 92 épisodes de 48 minutes (et un pilote de 70 minutes) diffusée du 30 avril 1975 au 15 mai 1979 sur ABC. En France, la série a été diffusée du 10 juin 1978 au 9 décembre 1984 sur TF1. Cette série met en scène deux policiers de Bay City (Californie), une ville imaginaire calquée sur Los Angeles - toutefois dans un des épisodes, Hutch déclare faire partie de la police de Los Angeles. Le brun David Michael Starsky (Paul Michael Glaser), ayant grandi dans les rues de New York est un peu naïf et très extraverti, tandis que son acolyte, blond, Kenneth « Hutch » Hutchinson (David Soul), est plus réservé et réfléchi. Malgré leurs apparentes différences, ils sont comme des frères l'un pour l'autre. Aidés par leur ami « Huggy Bear » (Antonio Fargas) (dit « Huggy les bons tuyaux » dans la version française), ils résolvent les affaires qui leur sont adressées par leur capitaine Dobey (Bernie Hamilton) de façons peu conventionnelles et très musclées. Écouter le générique.

  • Une adaptation de cette série, intitulée Duval et Moretti, fut tournée pour M6.
  • En 2004 Todd Phillips tourna un film : Starsky et Hutch (Starsky & Hutch) avec Ben Stiller dans le rôle de Starsky et Owen Wilson reprenant celui de Hutch.
  • Devant le succès de la série, Ford réalisa, en 1976, une série spéciale de coupés Gran Torino rouges et blancs baptisés justement Starsky & Hutch et fabriqués à 1 000 exemplaires. C'est l'un d'eux qui est utilisé dans le film ; un exemplaire acheté neuf et pieusement conservé par un fan de la série, qui a gracieusement prêté sa voiture à la production du film.

Starsky et Hutch 2 Starsky et Hutch 1

Drôles de dames : série télévisée américaine, en 116 épisodes de 50 minutes diffusée du 22 septembre 1976 au 24 juin 1981 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 8 janvier 1978 sur Antenne 2. Trois jeunes femmes, belles, intelligentes et indépendantes, travaillent pour une agence de détectives privés. Leur patron, Charlie, (un homme riche et mystérieux que l'on ne voit jamais), les contacte uniquement par téléphone pour leur confier des missions. Leur supérieur direct est John Bosley. Écouter le générique.

  • Le personnage de Charlie Townsend est une des plus célèbres incarnations de l'Arlésienne : il n'apparaît presque jamais à l'écran, sauf lorsqu'il sera enlevé. On l'apercevra de dos, s'éloignant à la nage. Lorsque son personnage est censé être à l'écran, on voit quelquefois sa main ou son bras, et presqu'invariablement une splendide jeune femme à ses côtés.
  • 2 films ont été tournés : Charlie et ses drôles de dames (Charlie's Angels) de McG en 2000 et Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent ! (Charlie's Angels: Full Throttle) de McG en 2003.

Drôles de dames 2 Drôles de dames 1

La croisière s’amuse : série télévisée américaine en 249 épisodes de 47 minutes diffusée du 24 septembre 1977 au 27 février 1987 sur ABC. En France, la série a été diffusée à partir du 5 janvier 1980 sur TF1. À bord du luxueux paquebot Pacific Princess qui vogue sur l'Océan Pacifique, tout le monde, ou presque, cherche l'amour. Une équipe efficace et sympathique est là pour satisfaire au mieux les passagers et, même si les choses ne se passent pas toujours aussi bien qu'on le voudrait, l'amour finit toujours par triompher. Chaque épisode reprend le même scénario. Trois histoires en parallèle : - un couple embarque en situation de séparation ou se dispute en début de croisière, puis se rabiboche avant la fin de l'épisode ; - deux personnes ne se connaissant pas se rencontrent, se fâchent puis vivent le grand amour ; - un membre de l'équipage rencontre un des passagers, se dispute avec lui à cause de leur histoire passée, un autre membre de l'équipage réussit à les réconcilier. Certains épisodes spéciaux (cross-over avec d'autres séries) ne suivent pas nécessairement cette trame. Écouter le générique.

  • Une deuxième série intitulée La croisière s'amuse, nouvelle vague (The Love Boat: The Next Wave), en 25 épisodes de 60 minutes, a été diffusée entre le 13 avril 1998 au 21 mai 1999 sur UPN. En France, la série a été diffusée à partir du 6 janvier 2000 sur France 3.

La croisière s’amuse 2 La croisière s’amuse 1

Dallas : feuilleton télévisé américain en 357 épisodes de 45 minutes (sauf l'épisode final de la 8ème saison d'une durée de 70 minutes) diffusé du 2 avril 1978 au 3 mai 1991 sur CBS. En France, le feuilleton a été diffusé à partir du 24 janvier 1981 sur TF1. La série sera rediffusée en 1995 sur TF1 qui programmera les saisons restées inédites. Ce feuilleton raconte la vie de la riche famille Ewing, exploitants pétroliers et éleveurs de bétail, vivant dans un luxueux ranch au Texas non loin de Dallas. Écouter le générique.

  • Une préquelle à Dallas fut réalisé en 1986, Dallas : quand tout a commencé... (Dallas : The Early Years), ainsi que deux téléfilms : Le retour de JR en 1996 et La guerre des Ewing en 1998. Ce feuilleton raconte la vie de la riche famille Ewing, exploitants pétroliers et éleveurs de bétail, vivant dans un luxueux ranch au Texas non loin de Dallas.
  • Larry Hagman et Patrick Duffy (qui tiennent respectivement les rôles des frères J.R. et Bobby) ont réalisé maints épisodes de la série. Ils pouvaient donc être autant devant que derrière la camera.
  • L'épisode Qui a tiré sur J.R. ? (en ouverture de la saison 4) fut suivi par près de 80 millions de personnes dans le monde, et fut l'objet d'une médiatisation sans précédent. Tout le monde voulut savoir qui avait eu assez de cran pour abattre l'ignoble J.R. dans ses bureaux des Pétroles Ewing.
  • En 2010 la série va renaitre de ses cendres sur la chaine américaine TNT, l'histoire sera centrée autour du fils de J.R Ewing, John Ross junior et Christopher le fils de Bobby et Pamela. Patrick Duffy, Larry Hagman ainsi que Linda Gray ont déjà été contactés pour y faire une apparition.

 dallas 1 dallas 2

 

A suivre : les séries et feuilletons britanniques…

 

Sources : “La télévision autrefois”, “Wikipedia”, “Coucoucircus

2 commentaires:

  1. On a peur des commentaires ?

    RépondreSupprimer
  2. Non pourquoi ? Je supprime ceux impolis qui n'ont aucun intérêt non signés !

    RépondreSupprimer